image

Fondé en 1997, le Pied à l’Etrier est une association à but non lucratif, reconnue d’intérêt public, basée dans le canton de Vaud.


L'histoire du Pied à l'Etrier

En 1995, trois membres fondateurs se sont rencontrés autour de l'idée de proposer une approche corporelle par le cheval, à une population présentant une souffrance psychique et/ou une addiction.

De cette synergie entre la prévention et le monde vivant du cheval pouvait naître une méthode thérapeutique spécifique pour les "désarçonnés" de la vie.

Après deux années de formation, de réflexion, d’élaboration du concept thérapeutique et d’accueil, l’association le Pied à l’Étrier, s’est constitué juridiquement en janvier 1997.

Approche corporelle par le cheval © Le Pied à l'Etrier
Approche corporelle par le cheval © Le Pied à l'Etrier

De 1999 à 2003, le PAL intègre un programme de réinsertion cantonal, pour personnes au bénéficiaires du RMR (Revenu Minimal de Réinsertion).

47 personnes en 2000, 39 personnes en 2001, 43 personnes en 2002 bénéficient de socio-thérapie avec le cheval, ce qui représente une moyenne de 2'200 séances par année!

Soutien de la Loterie romande

Avec le renfort de plusieurs spécialistes en psychotraumatologie et suite à une crise évolutive, et surtout au travers des témoignages de nos cavaliers - patients, nous obtenons le soutien de la Loterie suisse
romande et construisons un manège couvert à Thierrens, en 2008.

Demande de socio-thérapies avec le cheval à la hausse

En 2015, suite à des difficultés devenues insurmontables dans la collaboration, le Pied à L’Étrier a dû se résoudre à trouver un autre lieu où poursuivre ses activités.

La reconnaissance des familles et de nos jeunes cavaliers, ainsi que les demandes en perpétuelle croissance, nous a amenés à augmenter le nombre de chevaux et à nous installer durablement à Forel.